Les taux marquent une pause estivale, Globalement. le crédit immobilier reste très bon marché. Lille, Wattrelos. taux,marquent,pause,estivale,Contrairement,à,traditionnelle,hausse,saisonnière,l’été,seuls,quelques,établissements,financiers,relevé,leurs,taux,début,août,Globalement,crédit,immobilier,reste.  Contrairement à la traditionnelle hausse saisonnière de l’été, seuls quelques établissements financiers ont relevé leurs taux début août. Globalement, le crédit immobilier reste tr.

Les taux marquent une pause estivale

Globalement. le crédit immobilier reste très bon marché.

Contrairement à la traditionnelle hausse saisonnière de l’été, seuls quelques établissements financiers ont relevé leurs taux début août. Globalement, le crédit immobilier reste très bon marché. 

La stabilité estivale des taux d'intérêt du crédit à l'habitat en France se confirme. En août, à l'image de la tendance déjà observée dans  notre baromètre du crédit en juillet , les évolutions à la hausse, comme à la baisse, des taux fixes restent marginales.

C'est même le calme plat, aux dires du courtier en crédit Meilleurtaux.com. « Juillet a été plutôt calme, août suivra sans doute la même tendance », remarque Maël Bernier, son porte-parole. Ainsi, début août, les taux moyens relevés auprès des banques partenaires du courtier « se situent à quelques centièmes près exactement au même niveau que début juillet c'est-à-dire : 1,54 % sur 15 ans, 1,74 % sur 20 ans et 1,91 % sur 25 ans. »

« Electroencéphalogramme plat »  

Contrairement à la traditionnelle hausse saisonnière de l'été, seuls quelques établissements financiers, précise Maël Bernier, « ont relevé [en juillet] leur taux de 0,10 % mais ils se comptent sur les doigts de la main. »

Cafpi, autre poids lourd du courtage, confirme l'électroencéphalogramme plat sur le front des taux du crédit. « En août, note le courtier, la stabilité des taux de crédits immobiliers se poursuit [...] » Par son intermédiaire, des particuliers ont obtenu des taux de 0,90 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans, 1,31 % sur 20 ans et 1,51 % sur 25 ans. En région, détaille aussi Cafpi, si l'on prend l'exemple de la durée sur 20 ans, qui est la moyenne du crédit, la Normandie affiche le taux le plus bas avec 1,31 %. Le plus haut taux est relevé en Corse et dans les DOM-TOM, avec 1,81 %, soit un écart de 0,50 % entre le plus haut et le plus bas, et ce, comme en juillet.

 

En termes de durées d'emprunt, Le-Partenaire.fr note deux mouvements contraires, à savoir « une légère baisse sur 10 ans et 15 ans, de l'ordre de 0,02 %/0,05 % » et une « légère hausse sur 20 ans, de 0,03 % ». Au demeurant, corrobore ce spécialiste du crédit, « en cette période estivale 2017, le thermomètre reste à peu près stable comme les taux de crédit dans l'ensemble du territoire. »


En savoir plus sur https://patrimoine.lesechos.fr/immobilier/credit/010174649004-barometre-du-credit-immobilier-les-taux-marquent-une-pause-estivale-2107435.php#hV6K0hdwML6QR944.99


Retour